A propos, qui suis-je?

dietetique naturopathie

La compréhension de notre monde, de la nature et de l’Univers a toujours été un moteur depuis mon

adolescence pour aiguiser ma soif de connaissance et ma curiosité des philosophies orientales.

Mon apprentissage a commencé par le Taichi, que j’ai eu la chance de pratiquer dans les années 90
avec un maître chinois, qui me l’a enseigné selon les préceptes de « faire avant de comprendre, sentir plutôt que réfléchir, et pratiquer sans abandonner… »

C’est à ce moment-là que j’ai découvert le Qi Qong,  sa force et sa subtilité.

Puis un besoin plus physique de me dépenser m’a amené à l’aïkido, et  naturellement au bushido  et à la rigueur japonaise. Cette période a été fertile, puisque j’ai été initiée au Shiatsu, massages échangés au dojo, couplés au qiqong.


En 1990, un voyage au Tibet a révélé ce que je pressentais : une profonde et sincère attirance
pour le bouddhisme. Voyage initiatique bouleversant, puis rencontre avec Sa Sainteté le Dalai Lama,
sessions de méditations diverses, étude approfondie de la philosophie et de ses variantes…
de belles rencontres et de belles expériences…
 

En 1998,  je suis partie m’installer en Thaïlande ou j’ai vécu pendant quinze ans, travaillé à mon compte…
Totalement immergée dans un monde nouveau mêlant bouddhisme comme style de vie au quotidien,
animisme et découverte du taoïsme grâce aux nombreux immigrés chinois installés depuis des siècles
en Asie du sud-est… Subtil mélange de cultures, choix de vie déterminant dont la seule certitude a été
de continuer d’apprendre et d’appliquer le concept « ici et maintenant »…  
L’imprégnation taoïste a été marquante elle aussi, dans ma découverte de la médecine chinoise, fondation de l’apprentissage du Tuina, du Chi Nei Tsang, de l’acupressure… avec plusieurs enseignants asiatiques
pou enrichir mon savoir ( Thai, Chinois, Japonais)

Enfin, deux écoles de massage Nuad Boran, le massage thailandais traditionnel, deux styles différents
( Wat Pho et Chiang Mai) deux diplômes validés par le ministère de la santé thaïlandais et reconnus en France.
 

Parallèlement, donner à l’autre ce que l’on est capable d’offrir, faire le bien autour de soi non seulement
pour son propre karma mais dans le but sincère et détaché de soulager, traiter et guérir… lorsque l’on
a la chance d’avoir du magnétisme depuis l’enfance, alors cela n’est que continuité et harmonie…

 Mon chemin